Pavillon Rouge
 

AMHA - N°1 - N°2 - N°3

AMHA .... Quelle déception !!!
Voilà de nombreuses années que Guy Delcourt (ancien rédacteur en chef de Pilote) attendait ce moment là. Ces efforts pour monter un magazine, son magazine se concrétisaient enfin. Mais voilà, le résultat n'est pas vraiment à la hauteur .... Pourquoi ???

Premièrement le positionnement.
Ce positionnement ne correspond pas du tout à l'esprit du catalogue Delcourt mais me semble plutôt à l'image des quelques séries de l'éditeur qui cartonnent (Sillage, Aquablue, Garulfo, ...). Ces séries, par ailleurs excellentes, ne doivent pas faire oublier ce qui constitue le fond du catalogue : un ensemble tout de même assez orienté vers un lectorat adulte.
Avec ce mensuel, les éditions Delcourt confortent ceux pour qui Delcourt = Heroïc-fantasy + Sf Ado = Soleil. Oublié les collections Sang froid et Encrages, oubliés les prestigieuses traductions de chefs d'œuvre de la BD. Vouloir surfer sur la vague du succès d'une série comme Sillage (ou en profiter) est bien naturel, refaire un Lanfeust Magazine me semble beaucoup moins justifié, voir casse gueule, la place étant déjà prise.
La régie publicitaire ne s'y est d'ailleurs pas trompée. Le dos du n°1 est entièrement consacré à une publicité pour Science & Vie Junior !!! 

Deuxièmement, le contenu.
Je ne reviendrais pas sur les 3 séries pré-publiées dans le premier numéro, ni sur l'intérêt même du concept de la prépublication à une époque ou on veux tout et tout de suite, mais plutôt sur un contenu éditorial très peu étoffé : aucunes critiques, pas ou peu de présentation de nouveautés, très peu d'informations sur les éditions Delcourt ou sur la Bande dessinées en général. Alors, certes pour 25F, il ne faut pas s'attendre à un pavé de 200 pages mais lorsque je parcours le dernier Delcourt Planète (toujours autant passionnant) qui lui est gratuit, je me demande ou est l'erreur ...
Question : Pourquoi ne pas fusionner Delcourt Planète et Pavillon rouge ???

Des raisons d'espérer ???
Contrairement à Delcourt Planète dont la formule est maintenant bien rodée, Pavillon Rouge n'a que quelques mois d'existence. Et déjà le numéro deux m'a paru plus "abouti" contrairement au n°1 ou malgré les 10 ans de gestations, le magazine semblait avoir été conçu, imprimé et distribué (voir plus bas) dans la plus grande confusion ...
Je pense que l'équipe éditorialiste de Pavillon Rouge ne restera pas insensible aux nombreuses critiques qu'a rencontré ce mensuel ni au retours des professionnels (retours parait-il forts mitigés ...).
L'orientation prise dès le numéro deux et surtout pour le numéro trois : augmentation de la pagination - et du prix - dossiers plus étoffé, timide tour d'horizon de l'actualité de la BD  me semble aller dans le bon sens ...
Et puis, il faut reconnaître la qualité d'impression du magazine et d'une mise en page très correcte ....
Alors, allez, encore un petit effort !!!!


Pavillon Rouge N°1 Juin 2001
Disponible depuis mi-mai 2001, je ne l'ai reçu que le dernier jours du mois à mon domicile  et dans un état pitoyable !!! Heureusement le cadeau promis aux mille premiers abonnée (le T4 de Travis, numéroté et tranche toilée) est arrivé dans la foulée ...

Au sommaire :
Pré-publications :
- Garulfo T6 La belle et les bêtes (1ère partie)
- Sillage T4 La marque des démons (1ère partie)
- Finkel T6 Esta (1ère partie)
Histoires courtes :
Le réalisme est relatif : MA Mathieu
Mauvais Alien : Blanchard/Vatine
Dinocop : Blanchard/Besson
Donjon : Le raconteur d'histoires : Sfar/Trondheim
Dossiers :
Sillage, odyssée de l'espèce ...
L'Antre des Stryges

... Sans oublier les pitoyables figurines cartonnées dont je me demande bien quel est leur intérêt dans cette revue.
Bref un premier numéro très décevant, une couverture un peu ratée qui indique immédiatement la cible du magazine : les ados. Heureusement, la présence de Finkel (une de mes séries Delcourt préférée), permet de faire passer la pilule ...
A voir la critique de Damien Perez de ce premier numéro dans BD Paradisio.

Pavillon Rouge N°2 Juillet 2001



Au sommaire :
Pré-publications :
- Garulfo T6 La belle et les bêtes (2ème partie)
- Sillage T4 La marque des démons (2ème partie)
- Finkel T6 Esta (2ème partie)
Récit :

Songe d'une nuit ... d'évasion  : Tamiazzo
Histoires courtes :
Le réalisme est relatif : MA Mathieu
Mauvais Alien : Blanchard/Vatine
Donjon : Le raconteur d'histoires : Sfar/Trondheim
Dossiers :
Travi
s, le jeune routier de la SF
Mobilis, Gess ...

Un numéro encore une fois assez décevant malgré le récit intéressant de Tamiazzo et le superbe dossier sur Duval et Travis. Toujours aussi mince et aussi vite lu ...

Pavillon Rouge N°3 Août 2001


Au sommaire :
Pré-publications :
- Garulfo T6 La belle et les bêtes (3ème partie)
- Sillage T4 La marque des démons (3ème partie)
- Finkel T6 Esta (3ème partie - fin)
- Arcane T2 La dame de Prague (1ère partie)
Récit :

Parmi mes ombres (Univers des Stryges) Corbeyran/ Guérineau, Moreno
Histoires courtes :
Le réalisme est relatif : MA Mathieu
Donjon : Le raconteur d'histoires : Sfar/Trondheim
Dossiers :
Finkel, le monde selon Gine et Convard
L'atelier BD (4 pages)

Si le prix augmente en passant de 25 à 29 F (ce qui reste admissible), la pagination fait un bond de 16 pages et elle nous permet de lire une nouvelle bd en pré-publication : le T2 (très attendu) d'Arcane. Au passage, encore une fois, je me demande si il est vraiment judicieux pour l'éditeur de pré-publier une série en cours. Ce n'est pas le meilleurs moyen pour attirer une autre lectorat que celui habitué des albums Delcourt ...
Mais bon, point positif, ces 16 pages donnent une tout autre allure au magazine.
Autre point positif, les dossiers s'étoffent progressivement : 5 pages sur Finkel, autant pour "l'atelier BD".
De quoi enfin sourire !!!